04 mai 2006

ARTIST PATRICK ESTOURNET

4_oeuvre   

      Patrick Daudon (Conceptor & Author NLB) - Patrick Estournet, Artist          

www.estournet.fr

            

Posté par phillynormandy à 16:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur ARTIST PATRICK ESTOURNET

    Le deuxième co-auteur de la NLB

    La Normandy Liberty Bell est une oeuvre artistique composée en diptyque, bell + crack, à partir du modèle de la Liberty Bell de Philadelphie.

    Ce diptyque fait partie d'un ensemble de trois diptyques :

    - New ou New-Millenium Liberty Bell pour Philadelphie, la cloche devant initialement présenter une certaine authenticité etfournir le son d'origine. Le crack est une contre-empreinte arrangée en rameau.

    - Normandy Liberty Bell pour l'ouest de la France francisée et sonnante avec un crack plus important (dit cinétique car décomposant le mouvement du battant via une multitude de battants de cloches)

    - Neverforget Liberty Bell, cloche d'une taille d'un peu plus du double et toute lisse, afin de générer un ré comme note fondamentale (9ième de Beethoven, en ré mineur dont est extrait l'hymne proposé à l'Europe). Son crack est monumental sous forme d'une corne (autre instrument ancestral...).

    Des complications sont nées dès décembre 2003 afin de me mettre à l'écart de cette oeuvre ce qui est une contrefaçon par atteinte à mes droits moraux (art L 335-2 CPI).

    La cloche réalisée le 19 mai 2004 n'est pas "Normandy Liberty Bell" même si par respect des vétérans j'ai autorisé qu'elle puisse lui servir de doublure quelques mois. C'est juste une ébauche qui témoigne de nos droits et désormais des miens depuis le décès de M Patrick Daudon en octobre 2006.

    J'intitule cette ébauche NLB0 (zéro) pour la distinguer de NLB1, NLB2 et NLB3.

    J'ai proposé que NLB0 soit transformée en NLB1 par réalisation de son crack si le Liberty Bell Center à Philadelphie est d'accord pour l'exposer de manière permanente et définitive, et il semble que cela soit le souhait aussi de nombreux vétérans américains.

    Nous attendons.


    Charles H Valot

    Posté par Charles Valot, 24 mars 2008 à 20:16 | | Répondre
  • phillynormandy

    phillynormandy@aol.com n'est plus une adresse accessible. Cette adresse était d'ailleurs celle de l'association "La Rochejaquelein" du nom d'un trois-mâts barque qui a établi un record (non homologué) de la traversée de l'Atlantique en février 1903 entre Philadelphie et la normandie, association qui avait pour mission de protéger les droits des auteurs-concepteurs-artistes tant que cette protection ne pouvait être acquise via une réalisation même inachevée (telle que l'ébauche).

    Le président de l'association la Rochejaquelein

    Posté par Charles Valot, 24 mars 2008 à 20:22 | | Répondre
Nouveau commentaire